La maison vivante

Située à l’angle d’une zone pavillonnaire, cette villa est implantée dans sa parcelle de manière à faire dos à ces voisines pour mieux s’ouvrir sur le paysage champêtre qui s’étend au pied du Jura.

Le projet est pensé comme une structure habitable plutôt qu’une forme forte. La maison évoque l’image d’une grande grange épousant la pente du terrain et structurant la parcelle en différentes zones de parking, de plantage ou de plaisance. Comme une évidence, l’ensemble de la construction est en ossature bois et isolation paille.

Le radier en béton recyclé se découpe sur trois niveaux sous un seul volume, en suivant, de manière parallèle, la pente naturelle du terrain. Nous parcourons l’intérieur du logement de la même manière que le jardin. Intérieur et extérieur sont très fortement liés.      

L’espace intérieur est généreux, vaste et légèrement cloisonné. L’espace diurne occupe les trois demi-niveaux pour obtenir une lecture complète de la construction, accompagné par une grande serre sur les deux tiers de la largeur de la façade sud. Les espaces nocturnes se trouvent sur deux plateaux opposés, bas et haut, comprenant une suite parentale nord-ouest et deux chambres en façades est.

Il s’agit d’une construction autarcique, totalement autonome des réseaux. Vous trouverez de plus amples renseignements dans le chapitre SHIFT Énergie.

Localisation
Murist _ Fribourg
Date
2018-2020
Statut
Réalisé
Type
Privé
Surface
141 m²