Catégories
Energie
25.01.23
Energie

Quel chauffage?

Il est important de garder en tête que ce choix doit se faire sur la base de votre style de vie. C’est-à-dire qu’un des systèmes sera le plus adapté à votre consommation et vos habitudes. Il est alors nécessaire de prendre ces facteurs en considération, car certains systèmes peuvent être très performants mais pas assez adaptés à votre contexte.

Dans le cas où le système de chauffage doit être changé, SHIFT recommande différents systèmes. Nous vous expliquons pourquoi:

  • Chaudière ou poêle à pellets / granulés de bois

Pour ces qualités, nous aimons recommander le poêle à granulés ou pellet-bois.

Les pellets sont des granulés de bois réalisés à partir de sciure et de copeaux de bois récupérés lors des coupes de bois. Lorsque le bois utilisé est produit dans le cadre d’une gestion forestière durable, il représente dans ce cas une ressource renouvelable et responsable.

  • La pompe à chaleur (PAC)

La pompe à chaleur devient de plus en plus demandée en raison de son efficacité énergétique et de sa durabilité. Elle est très pratique car elle peut assurer à la fois le chauffage et l’eau chaude. Le système fonctionne comme une pompe qui va puiser les calories extérieures en fonction de son type (sol, air ou eau).

Au total, il existe trois types de pompes à chaleur :

PAC air-eau

Comme l’exemple du réfrigérateur qui rejette la chaleur à l’extérieur, la pompe à chaleur, elle, injecte la chaleur de l’air dans la pièce et fonctionne donc avec un échangeur de chaleur.

PAC sol-eau

Les pompes à chaleur sol-eau sont encore plus performantes, consommant jusqu’à un tiers d’énergie en moins que les pompes à chaleur air-eau. Son coût initial est en revanche plus élevé en raison des forages nécessaires. Elles utilisent la chaleur du sol comme source d’énergie avec des capteurs ou des sondes pour ensuite récupérer l’énergie thermique, c’est le principe de la géothermie.

PAC eau-eau

Elle fonctionne sur le même principe que la PAC sol-eau avec un système ouvert qui puise son énergie non pas dans le sol mais dans une nappe phréatique. Cette solution demande des travaux lourds car elle nécessite un forage qui peut être complexe et risqué en fonction de la zone géographique et des couches géologiques. Malgré ces risques, ce système a le meilleur rendement.

  • Chauffage à distance (CAD)

Le chauffage à distance est également un système que nous recommandons dans le contexte d’un quartier ou d’un village où cette infrastructure existe ou est prévue d’être mutualisée. Cela consiste à se connecter sur un réseau de chauffage dont la production de chaleur est la même pour tous les bâtiments. Par exemple, les usines d’incinération de déchets produisent beaucoup de chaleur, si l’infrastructure adéquate y est installée, cette chaleur peut être redistribuée à plusieurs bâtiments.

Toutes ces installations sont également sujettes à des subventions cantonales et communales qui peuvent varier en fonction du contexte de votre bâtiment et des installations choisies. Il est donc nécessaire de faire une analyse pour avoir une bonne vision de ce qu’il est possible de faire avec quelles subventions.

En bref : Entre isoler sa maison et/ou changer son système de chauffage, nous pouvons voir que de grandes économies d’énergie et une réduction de notre empreinte carbone sont possibles avec des petites interventions. Il n’y a donc pas UNE recette miracle mais plutôt une palette de solutions, qui peuvent varier selon chaque contexte.

Pour mieux comprendre votre contexte et vos besoins en rénovations énergétiques, n’hésitez pas à nous contacter directement ! Notre secteur spécialisé en énergie saura vous accompagner dans ce genre de démarches avec professionnalisme et neutralité.

Articles similaire